L’électricité dans une maison en bois : réglementation

Les installations électriques des maisons en bois doivent être conformes aux normes en vigueur afin d’éviter les accidents. Le bois étant inflammable, le risque d’incendie est particulièrement élevé dans ces habitations.

## Les spécificités des maisons en bois La réglementation électrique dans une maison en bois est la même que celle applicable aux autres bâtiments à usage d’habitation. Toutefois, les maisons à ossature bois présentent quelques spécificités à connaître.

 Réglementation électricité maison bois

### Des installations techniques La réglementation électrique dans une maison en bois est définie par la norme NF C 15-100 qui régit les installations électriques dans les constructions à usage d’habitation. Ainsi, la norme électrique pour une maison ossature bois est identique à celle d’une maison en parpaing ou en brique. Cependant, le respect strict de la réglementation électrique dans une maison en bois est primordial dans la mesure où ce matériau a la propriété d’amplifier les champs électriques. Ainsi, une vigilance particulière s’impose dans l’implantation des câbles électriques. L’application des directives de la réglementation électrique dans une maison en bois rend les installations très techniques afin de protéger les futurs occupants. Les installations doivent être réalisées conformément au DTU 31.2 régissant les maisons à ossature bois.

### Des dangers potentiels Les dangers des installations électriques dans les maisons en bois sont bien connus aux États-Unis et au Canada où ce type de construction est prisé. Différentes études ont révélé qu’une malfaçon dans les installations électriques d’une maison en bois peut entraîner une hypersensibilité à l’électricité. Cette dernière serait à l’origine de certaines maladies.

## Les normes à respecter Les installations électriques d’un chalet en bois ou d’une maison à ossature bois doivent être conformes à la norme électrique NF C 15-100, la référence en la matière.

 Réglementation électricité maison bois

### Les prises électriques et les points lumineux La norme électrique NF C 15-100 définit la réglementation à suivre pour l’installation des équipements électriques des maisons en bois. Ainsi, elle impose un nombre minimum de points lumineux et de prises électriques dans chacune des pièces de l’habitation afin de garantir un confort de base aux occupants. Le tableau suivant présente le nombre minimum de prises électriques et de lumières dans une maison en bois.

| Pièce | Prises électriques de confort | Points lumineux fixes | |----------------------|:-----------------------------------:|:---------------------------:| | Entrée | 1 | 1 | | Salon | 5 | 1 | | Chambre | 3 | 1 | | Cuisine | 4 | 2 | | Salle de bain | 1 | 2 | | Toilettes (WC) | 0 | 1 | | Cellier | 1 | 1 |

En outre, l’emplacement des prises dépend de l’ampérage des disjoncteurs qui protègent le circuit. Ainsi, une prise connectée à un disjoncteur de 16 A doit être placée à au moins 5 cm du sol contre 12 cm pour une autre raccordée à un disjoncteur de 32 A.

### Les câbles électriques Le câblage électrique d’une maison en bois fait l’objet d’une attention particulière en raison des dangers de l’hypersensibilité électrique.

#### Les circuits indépendants Cette installation est régie par la norme NF C 15-100 qui est aussi la norme électrique pour une rénovation partielle. En fait, le nombre de circuits indépendants dépend du nombre de pièces de l’habitation comme le montre le tableau suivant.

| Pièces | Prises | Lumières | |:-------------:|:-------------:|:---------------:| | 1 | 2 | 1 | | 2 | 2 | 1 | | 3 | 3 | 2 | | 4 | 4 | 2 | | 5 | 4 | 2 | | 6 | 4 | 2 |

En outre, un circuit indépendant protégé par un disjoncteur doit être prévu pour chacun des appareils suivants : • table de cuisson ; • chauffe-eau ; • lave-linge.

Il est à noter que les prises électriques doivent être insérées dans des boîtes afin de limiter les risques d’accident.

#### Le cheminement des câbles À l’instar de l’arrivée d’eau dans une maison en bois, le cheminement des câbles doit être bien étudié. Le plan de la maison doit prévoir les prises et l’arrivée d’eau. Ainsi, l’emplacement des prises et des installations sanitaires de la maison en bois doit être connu dès le départ. Il en est de même pour l’emplacement du tableau électrique et du compteur d’eau de la maison en bois. Les câbles doivent être insérés dans des gaines et dissimulés dans les vides de construction. Il est à noter que plusieurs câbles isolés peuvent être insérés dans une même gaine, mais leur section ne doit pas présenter une différence de plus de 2 niveaux. Dans le cas des maisons en bois massifs, les pièces sont percées en usine pour faciliter le passage des câbles électriques.

#### La section des câbles La section des câbles électriques dépend du circuit, plus précisément de l’ampérage du disjoncteur. Si des fils de 1,5 mm² conviennent aux circuits protégés par un disjoncteur de 16 A, des câbles de 4 mm² sont nécessaires pour les circuits de 32 A. Toutefois, les électriciens tendent à installer des câbles de 2,5 mm² pour tous les circuits reliés à un disjoncteur de 16 A à 25 A.

## La réalisation des travaux Il est possible de réaliser soi-même les installations électriques d’une maison en bois ou de confier cette tâche à un professionnel.

### Réaliser l’installation soi-même (maison en kit) Comme la pose de la plomberie d’une maison en bois, l’installation électrique peut être réalisée par le propriétaire lui-même. C’est notamment le cas lors de la construction d’une maison en bois livrée en kit. En effet, le fabricant réalise en usine les plans de la maison, y compris celui des circuits électriques, et fournit à l’acheteur une notice de montage lui permettant d’effectuer le montage en toute facilité. Ainsi, il devient plus aisé de réaliser soi-même les installations électriques de la maison. Certains fabricants proposent même une assistance téléphonique pour faciliter la tâche de l’auto-constructeur. Plus d’informations pour mieux comprendre et appliquer la norme NF C 15-100 sont disponibles à travers cette page.

### Faire appel à un professionnel L’intervention d’un professionnel pour l’installation électrique d’une maison en bois est recommandée si le propriétaire de la maison ne dispose pas des compétences requises pour effectuer cette tâche. En outre, elle est exigée par les assureurs en cas de demande d’indemnisation après un sinistre. Ainsi, il est préférable de recourir à un professionnel capable de concevoir un plan de pose respectant les normes électriques en vigueur. Cet expert pourra également sélectionner les meilleurs équipements tout en considérant les contraintes budgétaires de son client.

CONTACTS

30, Avenue De Marlioz
Annemasse, France
+34 8984-4343

blog-demenagement@gmail.com