Comment réaliser soi-même son installation électrique ?

Vous aimez faire du bricolage et vous souhaitez prendre en main les travaux électriques de votre maison ? Qu’il s’agisse de refaire un circuit électrique vieillissant ou de procéder à une première mise en service électrique dans un logement neuf, réaliser soi-même son installation électrique demande de connaître les normes et les règles à respecter. Voici les étapes et l’essentiel à savoir.

## Quelles sont les conditions pour réaliser soi-même son installation électrique ? Pour réaliser soi-même son installation électrique, vous devez connaître et respecter en premier lieu les règles relatives à la norme C 15-100. Cette dernière garantit la sécurité de l’installation électrique et sa mise en conformité. Elle inclut notamment les normes électriques par type et dimension de pièce. À cet effet, il faut déterminer au préalable : * Le nombre de prises de courant ; * Le nombre de points d’éclairage.

Il est ensuite nécessaire de procéder à la mise en place des éléments du circuit électrique : * Les interrupteurs ; * Les prises de courant ou prises électriques ; * La Gaine Technique Logement ou GTL qui rassemble le tableau électrique, les disjoncteurs, le coupe-circuit principal et le coffret de communication VDI (Voix, données, images). Elle est localisée dans l’Espace Technique Electrique du Logement (ETEL).

Des circuits d’alimentation spécifiques ou circuits dédiés doivent aussi être installés pour les appareils de puissance tels que la plaque de cuisson, la cuisinière ou encore le lave-linge. Par ailleurs, il faut procéder à la pose d’équipements complémentaires tels que : * Le détecteur de fumée ; * Les prises d’antenne et de communication (type RJ45 et antenne TV).

Enfin, lorsque toutes les étapes d’une installation électrique sont terminées, il est indispensable de la faire contrôler par le Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Electricité, également appelé Consuel. Cette entité délivre le Certificat de conformité de l’installation électrique de votre maison neuve ou rénovée.

Image 1 Réaliser soi même installation électrique

## Les détails de la norme C 15-100 pour le nombre de prises et d’éclairage Le tableau récapitulatif de la norme électrique C 15-100 est une aide précieuse pour faire soi-même son installation électrique. Il détaille le nombre de prises et d’éclairages fixes par pièce et selon leur surface.

| | Séjour | Chambre | Cuisine | Salle de bain | Toilettes | Couloir ou entrée | |--------------------------------------------------------|----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------|---------------------------|----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------|----------------------------------------------------------------------|-----------------------------------------------------------------------------|------------------------------------------------------------------| | Nombre minimum de prises électriques | Surface inférieure à 28 m² : 5 prises avec terre Entre 28 m² et 40 m² : 7 prises avec terre + 1 prise communication Plus de 40 m² : 10 prises avec terre + 1 prise communication | 3 prises avec terre | Surface inférieure ou égale à 4 m² : 3 prises avec terre Plus de 4 m² : 4 prises avec terre dont 4 à placer au-dessus du plan de travail | 1 prise avec terre hors zones de protection (volumes 1 et 2) | 1 prise avec terre, même emplacement que l’interrupteur d’éclairage | 1 prise avec terre si surface supérieure ou égale à 4 m² | | Nombre minimum d’éclairages fixes (au plafond) | 1 | 1 | 1 | 1 | 1 | 1 |

Il est à rappeler que l’installation de prises de communication à côté des prises électriques fait aussi partie des règles à respecter : * 2 prises RJ 45 dans tout logement + 1 prise TV si la télévision n’est pas reliée à internet ; * 1 prise RJ 45 ou de communication supplémentaire dans une seconde pièce + 2 prises TV si logement de 2 pièces ; * 1 prise de communication supplémentaire dans chacune des deux autres pièces pour un logement de 3 pièces ou plus + 2 prises TV (2 à 4 pièces) ou 3 prises TV (plus de 4 pièces). La mise en place de circuits électriques dits spécialisés est également obligatoire : * 1 circuit pour la plaque de cuisson dans la cuisine (32 A en monophasé ou 20 A en triphasé) ; * 3 circuits pour le four, le lave-linge ou le lave-vaisselle (20 A).

### Quelles sont les étapes de l’installation électrique? Comment faire l’installation électrique d’une maison dans les règles ? Plusieurs étapes sont nécessaires pour mettre en place un circuit électrique dans un logement : * Faire un schéma électrique en tenant compte de l’emplacement du compteur électrique, tout comme c’est le cas avec l’installation d’un circuit sanitaire qui est lié à l’emplacement du compteur d’eau ; * Déterminer une liste des besoins électriques par pièce (nombre et puissance de chaque appareil, emplacement des prises, des interrupteurs, des boîtes de dérivation et des éclairages) ; * Définir le budget en se basant sur la liste des besoins par pièce.

En déterminant avec précision vos besoins, le câblage électrique de votre habitation n’en sera que plus facile.

### D’autres points importants à noter Il existe d’autres points essentiels liés à la norme électrique C 15-100. Ils concernent en particulier la disposition et les caractéristiques des prises. * Les prises de 20 ampères doivent être placées à 5 cm de la surface du sol ; * Celles de 32 ampères doivent se trouver à 12 cm du sol ; * Les interrupteurs muraux relatifs à l’éclairage doivent être fixés à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,30 m ; * Les prises de type C sont utilisées en France ; * Les prises murales à griffes sont désormais interdites, seules les prises à vis sont autorisées ; * Remplacés par les disjoncteurs différentiels individuels, les fusibles ne sont plus utilisés ; * L’ETEL doit être localisé loin des canalisations d’eau et des courants d’air.

### L’importance de respecter les règles et normes électriques En respectant la norme électrique C 15-100, votre installation électrique se plie aux règles de sécurité en vigueur, à l’instar de l’installation sanitaire de votre maison. Notez que la pose d’un circuit électrique dans une maison en bois requiert encore plus de vigilance du fait des possibles risques d’incendie. Le confort électrique de votre maison est également garanti et vous pouvez profiter de tous vos appareils sans craindre de les voir mal fonctionner. De plus, les problèmes électriques récurrents consécutifs à une mauvaise installation sont évités. Vous pouvez cependant faire appel à un professionnel pour vous assurer que votre installation est vraiment normalisée. Cela vous permettra d’obtenir le certificat de conformité délivré par le Consuel après inspection de votre installation.

Image 2 Réaliser soi même installation électrique

## Quels sont les avantages de réaliser soi-même son installation électrique ? Qu’il s’agisse de refaire l’installation électrique d’une maison ancienne ou d’un logement neuf, réaliser soi-même les travaux évite les coûts supplémentaires engendrés par l’intervention d’un électricien professionnel. Cependant, il faut s’assurer de maîtriser les règles relatives au câblage électrique domestique, toujours en se référant à la norme C 15-100. Il est également indispensable de se doter d’un minimum de connaissances en matière de circuit et schéma électriques. À ce titre, vous pouvez trouver des guides pratiques détaillant les circuits par pièce ou par type d’équipement. Si vous n’êtes pas sûr de vous, mais que vous souhaitez tout de même prendre en main votre installation électrique, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel. Ces recommandations vous seront utiles pour faciliter vos travaux. Si malgré tout vous avez quand même des doutes, n’hésitez pas à faire appel aux services d’un électricien professionnel compétent. Tout comme l’artisan plombier professionnel qui réalise votre installation sanitaire, l’électricien saura effectuer votre installation électrique dans les normes. Vous devez posséder certaines qualités pour réaliser correctement les travaux d’installation électrique de votre logement. * Connaître et comprendre les détails de la norme électrique C 15-100 selon les besoins de votre maison en termes de surface ou de nombre de pièces ; * Comprendre le fonctionnement des circuits de commande relatifs aux éclairages (va-et-vient, télérupteurs, interrupteurs) ; * Être apte à cerner les besoins électriques spéciaux (circuits dédiés aux appareils de puissance) et à déterminer les circuits complémentaires (prises de communication, circuit du détecteur de fumée) ; * Maîtriser un logiciel spécifique ; * Posséder un budget suffisant ; * Être ouvert aux conseils ;

Procéder à l’étape de certification par un agent du Consuel est obligatoire en vue d’obtenir le certificat de conformité Consuel. Vous pouvez obtenir plus d’informations à ce sujet ici.

CONTACTS

30, Avenue De Marlioz
Annemasse, France
+34 8984-4343

blog-demenagement@gmail.com